Après des débuts dans la distribution cinématographique, des départs qui m’ont menée à Madrid, Bologne et New York, j’ai été rattrapée par un désir de peinture et de création qui m’accompagne depuis l’enfance.
Quand mon premier enfant est né en 2008, je me suis décidée à sauter le pas. J’ai suivi la formation de l’Ecole des Peintres en Décors à Paris et me suis lancée dans mes propres expérimentations, tout en travaillant dans des ateliers de décoration pour le luxe, le théâtre, la publicité et le cinéma.
Depuis plusieurs années, je développe mes propres créations dans la solitude de mon atelier.
A partir de 2017, une longue collaboration avec l’atelier de Pierre Bonnefille m’a permis d’explorer les infinies possibilités qu’offre la manipulation de la matière (différents enduits), son expressivité au travers du geste et de l’empreinte.
Ma première collection de papier peint, réalisée à partir de tableaux entièrement peints à la main et imprimée en Angleterre, a été éditée chez Jules & Jim en 2018.
Un chantier dans une résidence privée conçue par l’architecte Kengo Kuma à Hakone au Japon, a servi de déclencheur à mon désir d’une continuité, et d’un prolongement de la matière au papier.
D’autres séjours m’ont permis de me familiariser avec l’univers du papier japonais (washi) et d’éprouver sa richesse, grâce aux rencontres et aux échanges avec des artisans locaux.
S’en est suivi un important travail de recherche pour m’approprier ce matériau nouveau, en confrontant sa surface lisse et sensuelle à la matière brute qu’est l’enduit avec lequel je sculpte mes plaques.
Ainsi, je crée des décors sur mesure sur papier washi, composés de lés ou de dominos au format variable, pour des projets architecturaux pouvant également être intégrés à des objets et à du mobilier - luminaires, paravents, stores, panneaux coulissants - dans un jeu de transparences.


Photos : Alberto Martinez ⓒ